Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

Les coulisses du record TGV

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
03/03/2007 à 04 HEURES 41

Né d'une volonté commune de préparer le transport à grande vitesse du futur, le programme V150 s'est construit dans une perspective précise : la tentative d'un nouveau record du monde de vitesse sur rail. Le dernier record étant détenu depuis le 18 mai 1990 par la rame TGV Atlantique N° 325.

Articles liés TGV

Edition spéciale

Ecrire un article

Compte tenu de l'ambition du projet, Réseau Ferré de France, ALSTOM et la SNCF ont dû au préalable examiner sa faisabilité en déterminant :
le secteur de la LG Est européenne présentant les caractéristiques les plus adaptées ;
- la puissance nécessaire pour établir le record ;
- les moyens techniques pour y parvenir.
-
Une fois la faisabilité vérifiée, Réseau Ferré de France, ALSTOM et la SNCF se sont attelés au choix du secteur de la LGV et au type de rame à utiliser pour une mise en oeuvre optimale du programme.

Concernant la zone d'essai, le choix s'est porté sur la section de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Est européenne située entre les Points Kilométriques (PK) 250 et 170, dans le sens Est / Ouest, pour une prise de vitesse maximale en fonction de son profil.

De façon à tester les composants critiques des deux plateformes de trains à très grande vitesse d'ALSTOM, il a été décidé que la rame du programme serait composée de :
- 2 motrices TGV POS2 ,
- 3 remorques de TGV Duplex deux niveaux,
- des principaux organes de traction du nouveau train un niveau développée par ALSTOM, l'AGV (Automotrice Grande Vitesse).

Le tout développant une puissance totale de 19,6 MW. Une fois la faisabilité du projet vérifiée, RFF, ALSTOM, et la SNCF ont travaillé conjointement pour rendre possible un objectif ambitieux : atteindre une vitesse de 150 mètres par seconde, soit 540 km/h. Cet objectif a inspiré le nom du projet et celui de la rame du record de vitesse baptisée « V150 ».

Atteindre l'objectif de vitesse de 150 m/s a imposé aux concepteurs du train des contraintes exceptionnelles en termes d'architecture, d'aérodynamisme et de puissance. Contraintes d'autant plus exceptionnelles qu'il s'agissait, pour la première fois au monde, de pousser aux limites un train à deux niveaux. Conçue à partir d'éléments préexistants, la mise au point de la rame V150 a nécessité près de 14 mois de travail.

La rame V150 est conçue à partir d'éléments de série : 2 motrices TGV POS4 destinées à la desserte internationale de la LGV Est européenne et 3 voitures de TGV Duplex, (au lieu de 8 dans une rame duplex de série). Cette architecture courte garantit un rapport poids/puissance optimal permettant de libérer suffisamment d'espace pour installer un laboratoire à bord et embarquer quelques invités choisis.

Des modifications ont été apportées à ce matériel de série pour lui permettre d'atteindre et même dépasser le 150 m/s. Le diamètre des roues a été porté de 920 mm à 1092 mm pour parcourir une plus grande distance à chaque tour, tout en limitant la vitesse de rotation des moteurs. Côté aérodynamisme, la résistance à l'avancement a été réduite de 15% en gommant les aspérités externes : carénage des équipements de toiture et du dessous de caisse, pose de « bavettes » caoutchoucs entre les voitures afin de lisser la surface externe du train de bout en bout. Ces aménagements sont d'autant plus nécessaires que 95% de la résistance est d'origine aérodynamique pour des vitesses extrêmes.

Reste enfin la puissance de la motorisation. La rame du record est le fruit de la rencontre de deux technologies :
- celle de la motorisation concentrée avec les moteurs asynchrones des
- et celle de la motorisation répartie avec les moteurs synchrones à aimants permanents de la 4ème génération de trains à très grande vitesse en cours de développement par ALSTOM : l'AGV (Automotrice Grande Vitesse).

Le train compte ainsi 6 bogies moteurs : 2 pour chacune des motrices et 2 bogies AGV sous la voiture centrale. La puissance des moteurs des motrices a été portée à 1950 kilowatts, soit une augmentation de 68% par rapport aux moteurs de série ; celle des moteurs AGV à 1000 kilowatts, soit 40% de puissance supplémentaire par rapport aux futurs moteurs de série. Au total, le train déploie une puissance de 19,6 mégawatts (plus de 25 000 chevaux), soit près de deux fois la puissance développée par l'ensemble des voitures au départ d'un grand prix de F1. Pour comparaison, un train à très grande vitesse conventionnel déploie une puissance de 9,3 mégawatts (12 500 chevaux).

Le développement et la construction de la rame V150 représentent l'aboutissement d'un effort qui a mobilisé, pendant 14 mois et près de 100 000 heures, 60 personnes sur l'ensemble des sites d'ALSTOM Transport en France. L'adaptation des motrices TGV POS a été effectuée par les techniciens de la SNCF. Livrées par l'usine ALSTOM de Belfort en juillet 2006, ces deux motrices TGV POS ont rejoint au mois d'octobre l'établissement industriel de Maintenance du Matériel SNCF de Bischheim (67) pour y subir des adaptations pour le programme V150. Après plusieurs semaines d'études effectuées au Centre d'Ingénierie du Matériel de la SNCF au Mans et des essais et tests effectués à l'agence d'essais ferroviaire de Vitry sur Seine, plus de 60 ingénieurs, techniciens et ouvriers de Bischheim ont travaillé sur les deux motrices pour les équiper pour la très haute vitesse ferroviaire.

A l'issue de ces travaux, les deux motrices TGV POS de la rame 4402 ont rejoint les ateliers de l'usine ALSTOM d'Aytré pour former la rame V150 en y ajoutant les trois voitures duplex : 6
- une voiture R1 équipée en 1ère classe,
- une voiture R4 avec un chaudron de voiture bar équipée de la technologie de l'AGV par ALSTOM,
- une voiture R8 transformée au rez-de-chaussée en laboratoire ALSTOM et au premier étage en laboratoire de l'Agence d'Essai Ferroviaire de la SNCF (AEF).

La rame V150, d'une longueur totale de 106 mètres et d'un poids de 268 tonnes, a ensuite rejoint, le 19 décembre 2006, le Technicentre Est européen de la SNCF implanté à Pantin-Bobigny, atelier chargé de la maintenance au quotidien de cette rame.

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains

Tentative du record de vitesse sur rail

La France dispose aujourd'hui de 1800 kilomètres de lignes ferroviaires à grande vitesse, propriété de Réseau Ferré de France, et d'un parc de plus de 400 rames TGV, construites par Alstom, permettant à la SNCF d'exploiter quotidiennement plus de 650 circulations de la marque TGV en France.

Edition spéciale

RFF, ALSTOM et la SNCF présente la rame du record

Dans le cadre du programme de l'Excellence française de la Très Grande Vitesse Ferroviaire, et en vue de la tentative de record du monde de vitesse sur rail, les trois entreprises présentent la rame du record, appelée V150, au Technicentre Est Européen de Pantin-Bobigny.

Futur reccord de vitesse pour le TGV en avril

Futur reccord de vitesse pour le TGV en avril

La campagne d'Excellence Française de la Très Grande Vitesse prendra fin durant la première semaine d'avril. Alstom a annoncé effectuer la tentative de reccord de vitesse sur la ligne à grande vitesse Est Européenne début avril.

Excellence Française de la Très Grande Vitesse

Décision de RFF sur le projet Bordeaux - Espagne

RFF poursuivra les études relatives au projet ferroviaire sur la base du scénario n°3 présenté au débat public. De Bordeaux à Dax, une ligne nouvelle à deux voies offrirait une desserte ferroviaire directe et performante.

Vers un TGV de Paris à Bilbao

Politiques : Chevènement interpelle Perben

Alors que l'ensemble des projets TGV avancent doucement en France, l'association Trans Europe rappelle au gouvernement la nécessité de relance du projet TGV Rhin Rhône dans sa globalité. En effet, le projet est aujourd'hui segmenté et accumule dejà les retards.

Accords Rhin-Rhône à Grande Vitesse

Politiques : un TGV Est Européen lent

Au jour de l’inauguration de la LGV à Pont à Mousson, le 15 mars 2007, il est bon de faire un flash back sur l’histoire encore inachevée du TGV Est Européen. Rarement, le contraste aura été aussi fort entre le désir d’inaugurer un projet qui n’est pas encore terminé et la faible implication de l’actuelle majorité pour le développer.

TGV Est Non Européen à Strasbourg

Décision de RFF sur la LGV Poitiers – Limoges

RFF poursuivra les études relatives au projet de LGV sur la base de l'option centrale, permettant une liaison Limoges – Paris en moins de deux heures qui desservirait les gares de Limoges - Bénédictins et de Poitiers, et qui mettrait Brive à moins de trois heures de Paris.

tgVers un TGV de Paris à Bilbao

Vers un TGV de Paris à Bilbao

Lors de sa séance du 8 mars, le Conseil d'administration de Réseau ferré de France (RFF) a décidé de poursuivre les études relatives à la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Poitiers – Limoges, ainsi que celles relatives au projet ferroviaire Bordeaux - Espagne.

Inauguration de la LGV Est Européenne le 15 mars

La première phase de la Ligne à Grande Vitesse Est européenne, longue de 300 kilomètres, qui reliera Paris aux principales villes de l'est de la France, sera inaugurée le 15 mars prochain, moins de trois mois avant sa mise en service commerciale le 10 juin 2007.

Les prix du TGV Est Européen

TGV Est : les prix des liaisons internationales

L’offre internationale du TGV Est Européen sera mise en vente 60 jours avant la mise en service commercial. Toute la gamme de prix internationaux sera accessible à cette date pour des voyages compris entre le 10 juin et le 10 juillet 2007.

Les prix du TGV Est Européen

La SNCF a lancé une démarche en plusieurs étapes pour élaborer les prix du TGV Est Européen. Elle a questionné 7000 clients actuels, tenu compte du contexte concurrentiel et fait une évaluation objective du saut d’offre proposé avec le TGV Est Européen.

Politiques : TGV Est Non Européen à Strasbourg

Nouveau record de vitesse pour le TGV

Selon Le Parisien de ce mercredi, le TGV a battu un nouveau record en atteignant la vitesse de 553 km/h. Le précédent record était détenu par la rame 325, qui avait atteint la vitesse de 515,3 km/h le 18 mai 1990.

Le Parisien

Horaires du TGV 6174 et des TGV 5198/5042 avancés

En raison de travaux de renouvellement des voies sur le tronçon Nice / Antibes jusqu’au 2 mars, les horaires de certains trains ont été modifiés. Mais pour les TGV 6174 et 5198/5042, les horaires sur les billets sont erronés.

Travaux entre Cannes et Antibes

Renouvellement de voies en Lorraine

Réseau Ferré de France a entreprit, depuis le 4 janvier dernier, un important chantier de renouvellement de voies entre Baudrecourt et Reding. Sur 54 km entre Baudrecourt et Reding, rails, traverses et ballast seront remplacés.

Moteur de recherche TGV Est Européen

Excellence Française de la Très Grande Vitesse

Le ministre des Transports, le président de Réseau Ferré de France, le président d’ALSTOM Transport et la présidente de la SNCF, ont annoncé le lancement d’un programme d’études autour de l’Excellence Française de la Très Grande Vitesse Ferroviaire.

Grèves à la SNCF

Le trafic des trains a été perturbé mercredi sur plusieurs lignes SNCF de la région parisienne et de province en raison d'un mouvement social. La situation est tendue, FO ayant déposé un préavis de grève reconductible le 10 décembre prochain

TGV renforce ses dessertes

A partir du mois de décembre, pour faire face à la demande très forte de la clientèle vers la Bretagne, des rames TGV Duplex (à deux niveaux) seront, pour la première fois, engagées sur des relations au départ de la gare Montparnasse vers l’Atlantique notamment des destinations comme Nantes.

Alstom participe aux tests du futur TGV Est

Les ingénieurs et techniciens d’ALSTOM Transport et de l’agence d’essai ferroviaire (AEF) procèdent actuellement aux derniers essais en ligne du TGV Est Européen en vue de son homologation.

Alstom trouve un partenariat à grande vitesse

Pause
Le projet Web Trains est aujourd'hui en pause. L'intégralité du contenu reste toutefois accessible sur le site international et les versions locales
Veuillez nous excusez de la gêne occasionnée
Dans l'actualité récente

Pour ses 10 ans, iDTGV lance un abonnement illimité avec iDTGVMAX

Les rames TGV 2N2 arrivent sur la LGV Est

TGV Lyria possèdera ses propres rames TGV

Le TGV Duplex au coeur de l'information voyageur

Les nouvelles dessertes du TGV Rhin-Rhône

Politiques : un TGV Est Européen lent

Décision de RFF sur la LGV Poitiers – Limoges

Vers un TGV de Paris à Bilbao

Inauguration de la LGV Est Européenne le 15 mars

TGV Est : les prix des liaisons internationales

Dans l'actualité
"L'objectif est de disposer d'un système ferroviaire efficace au service des usagers et d'une politique de transport définie par la Nation, de redéfinir l'équilibre économique du système ferroviaire et d'ouvrir un nouvel acte de décentralisation des transports au niveau régional"
2,2 euros
Réseau Web Trains : LocoTrain Web Trains LocoTrain Web Trains via-train.com Web Trains Web Trains Web Trains Yellow Trains
© Copyright Web Trains 2019
Site et contenu protégés par le droit d'auteur et le Code de la Propriété Intellectuelle Française
Site horodaté et déposé auprès d'un huissier de justice
Toute reproduction engagera des poursuites judiciaires

Confidentialité - Conditions d'utilisation
Groupe Web Trains
Web Trains est un site internet du projet Web Trains : le projet, les sites, la rédaction et les informations légales

Web Trains dans le monde
Benelux - Deutschland - France - España - Italia - Suisse - United Kingdom - USA
 
   
© SNCF RFF Alstom