Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

Déploiement du GSM-R à la SNCB

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
14/04/2007 à 07 HEURES 52

Grâce à l'installation du système GSM-R dans les trains et le long des voies, la sécurité du trafic ferroviaire sera renforcée. Le GSM-R est un système standard de radio numérique offrant une fiabilité optimale et des fonctionnalités spécifiques répondant aux besoins des chemins de fer.

Articles liés SNCB

Du Wi-Fi dans les trains néerlandais

Ecrire un article

Le déploiement du GSM-R sur le réseau ferroviaire belge vient de franchir une étape importante puisque la moitié des équipements d'infrastructure prévus sont maintenant installés. L'équipement du matériel roulant est en cours et sera quasiment terminé fin 2009, au moment du déploiement complet du réseau GSM-R.

Le réseau de téléphonie mobile GSM-R (ou GSM for Railways) est un système de communication numérique international, développé spécifiquement pour les chemins de fer. Par rapport au système de communication actuel, le réseau GSM-R offre une fiabilité nettement accrue et des fonctionnalités supplémentaires qui répondent spécifiquement aux besoins en communication mobile dans des domaines tels que le contrôle et la sécurité du trafic des trains et de ses voyageurs, ainsi que la sécurité du personnel ferroviaire.

En matière de sécurité, le GSM-R renforcera donc le système déjà en place, tant au bénéfice du service intérieur que du trafic international, en garantissant une communication fiable et rapide entre les trains et les installations fixes de l'infrastructure. Il servira également de support à la transmission d'informations de signalisation sur les nouvelles lignes à grande vitesse vers l'Allemagne et les Pays-Bas.

Pour fonctionner, le système GSM-R requiert d'être installé le long des voies (pylônes GSM‑R), dans la cabine des conducteurs de trains et dans les organes de contrôle et de gestion du trafic (cabines de signalisation et Traffic Control), le tout étant piloté via une plateforme centrale d'exploitation de ce réseau.

Les avantages du système GSM-R sont nombreux. Tout d'abord ce système de communication moderne et numérique remplacera à terme les différentes technologies analogiques non uniformes actuellement utilisées, dont notamment la « Radio Sol Train » (RST) qui relie les postes de conduite des trains aux infrastructures ferroviaires.

Comparativement à cette dernière, le GSM-R offre la possibilité non seulement d'établir des communications vocales mais également de transmettre des données numériques. De plus, les procédures pour établir un appel radio seront simplifiées, notamment grâce à la numérotation fonctionnelle qui permet de joindre une personne en composant le numéro correspondant à la fonction qu'elle occupe à un moment donné, plutôt que par son numéro de téléphone personnel.

Par ailleurs, un conducteur de train n'aura pas à se soucier de la zone dans laquelle il circule lorsqu'il lance un appel. Le système GSM-R établira automatiquement la connexion entre le conducteur et le dispatcheur de la zone concernée au Traffic Control.

Cette nouvelle plateforme intelligente va également permettre de lancer des appels d'urgence, en quelques secondes, simultanément à tous les trains d'une zone déterminée, y compris dans les zones où plusieurs lignes se croisent. Ces appels d'urgence seront également « codés » par une icône caractéristique affichée sur l'écran du conducteur. De cette manière, il ne sera plus forcément nécessaire de « parler » au conducteur pour faire arrêter un train.

Enfin, la fonctionnalité de préemption permettra d'effectuer des appels prioritaires (par exemple les appels d'urgence) en suspendant automatiquement les éventuels appels en cours.

Le GSM-R est un standard international répondant aux directives européennes et assurant l'interopérabilité entre les systèmes de communication des réseaux ferroviaires en Europe (c'est-à-dire que les équipements sont compatibles même s'ils sont issus de pays et/ou de fournisseurs différents).

Par ailleurs, couplé avec l'installation du système de contrôle automatique des trains ETCS (European Train Control System), le GSM-R supporte les services de voix et de données pour le système de signalisation européen ERTMS de niveau 2 (European Rail Traffic Management System), en assurant la transmission à bord des trains des données relatives à la signalisation.

Le système de gestion du trafic ferroviaire intégré et standardisé ERTMS est déployé actuellement sur les deux nouvelles lignes à grande vitesse en Belgique : entre Anvers et la frontière hollandaise d'une part, et entre Liège et la frontière allemande d'autre part. La mise à disposition de ces deux derniers maillons achèvera la construction de la « toile » de lignes à grande vitesse en Belgique.

Pour assurer la sécurité sur l'ensemble de son réseau, Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge, déploiera le système GSM-R sur plus de 3000 km de lignes principales, y compris dans les tunnels, ainsi que dans les infrastructures telles que le Traffic Control, les nouvelles cabines de signalisation et les répartiteurs d'énergie de traction électrique.

L'investissement d'Infrabel pour équiper ses infrastructures du GSM-R s'élève à environ 90 millions d'euros. Le réseau radio numérique GSM-R sera déployé sur toutes les lignes ferroviaires commandées par les cabines de signalisation, par étapes successives et selon 6 priorités. La fin de ce déploiement, prévu pour 2009, est conditionnée à l'obtention de tous les permis de bâtir en temps voulu. Le réseau radio analogique RST sera quant à lui mis progressivement hors service à partir de 2010.

A l'heure actuelle plus de la moitié des sites GSM-R (225 sur les 457 prévus) sont déjà installés. Le GSM-R est ainsi opérationnel sur les lignes Bruxelles-Anvers-Essen, dans la jonction nord-sud d'Anvers ainsi que dans la jonction Nord-Midi de Bruxelles. Le déploiement sur les nouvelles lignes à grande vitesse vers les Pays-Bas et vers l'Allemagne est en cours.

Deux types d'équipements sont concernés par le déploiement du GSM-R sur le matériel roulant : les radios de cabine, installées à bord des trains, dans les postes de conduite, et les équipements portables qui donnent accès à toutes les fonctionnalités évoluées du système numérique.

L'opérateur ferroviaire SNCB a déjà équipé près d'une centaine d'engins de traction sur un total de plus de 1400. Pour la fin 2009, lorsque l'infrastructure sera complètement terminée, plus de 90% du parc sera équipé, et l'ensemble du matériel roulant sera donc pourvu de la technologie GSM-R à la mi-2010. En outre, 5000 équipements portables GSM-R seront répartis parmi le personnel du Groupe SNCB.

L'équipement des engins en service se fera principalement dans les différents ateliers de traction de l'opérateur ferroviaire SNCB. L'investissement pour le matériel roulant en service représente 40 millions d'euros.

Sur le plan technique, les bandes de fréquences allouées par la Communauté européenne sont les mêmes partout en Europe. Elles sont dédiées exclusivement aux chemins de fer et sont différentes des bandes GSM grand public. Le GSM-R est donc destiné à un usage strictement interne aux chemins de fer et n'est pas ouvert au public. En aucun cas, il ne sera commercialisé. Le système est conçu pour des vitesses allant jusqu'à 500 km/h et dispose des services GPRS et SMS.

Le développement et l'exploitation de ce réseau radio numérique sont pilotés par le département ICT de la SNCB-Holding qui supervisera l'ensemble du réseau et administrera ses utilisateurs. Les études, la fourniture et les services d'installation du matériel GSM-R ont fait l'objet d'un marché dont Nokia Siemens Networks est l'adjudicataire.

Pour assurer un niveau de disponibilité de 99,65%, le département ICT de la SNCB-Holding a prévu diverses mesures : redondance interne de tous les équipements, dédoublement physique des équipements centraux, sécurisation de tous les circuits de transmission et temps d'intervention inférieur à 4 heures.

De plus, et lorsque cela s'avère possible, les pylônes des opérateurs GSM publics situés sur, ou à proximité du domaine du groupe SNCB, accueillent les antennes GSM-R. C'est ainsi un tiers des pylônes qui est partagé avec les opérateurs traditionnels.

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains


Fatal error: Uncaught TypeError: implode(): Argument #2 ($array) must be of type ?array, bool given in /homepages/3/d203503517/htdocs/webtrains.net/actualites.php:122 Stack trace: #0 /homepages/3/d203503517/htdocs/webtrains.net/actualites.php(122): implode('', false) #1 {main} thrown in /homepages/3/d203503517/htdocs/webtrains.net/actualites.php on line 122