Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

Le projet Diabolo trouve ses PPP

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
09/10/2007 à 15 HEURES 16

Infrabel a clôturé la procédure de Partenariat Public-Privé (PPP) pour le projet Diabolo. Les travaux de construction du Diabolo seront lancés fin octobre 2007.

Articles liés INFRABEL

Ecrire un article

Par le biais de la Northern Diabolo NV, la société créée spécialement à cet effet, un consortium d'investisseurs privés sera responsable du financement et de la construction de la liaison ferroviaire souterraine entre la gare de Bruxelles-National-Aéroport et la nouvelle ligne Schaerbeek - Malines sur le terre-plein de l'autoroute E19.

Le projet Diabolo sera réalisé via un Partenariat Public-Privé (PPP) établi par Infrabel, en collaboration avec les sociétés Cleary Gottlieb Steen & Hamilton LLP (conseiller juridique) et La Compagnie Benjamin de Rotschild (conseiller financier). Après plus d'un an de négociations intensives, les différents partenaires ont finalisé ce vendredi 28 septembre le closing financier concernant le financement du Diabolo par ce PPP. Suite à une longue procédure de sélection et de négociation, le groupe d'investisseurs composé de la HSH Nordbank AG et de la Babcock & Brown a été retenu comme partenaire privé pour ce projet. Ces deux entreprises sont toutes deux fort actives dans le financement de grands projets.

En parallèle du closing financier, les aspects génie civil du Diabolo ont été adjugés au consortium de la construction THV Dialink, composé des entrepreneurs CEI-De Meyer, MBG, Wayss & Freytag, VINCI Construction Grands Projets et Smet Tunnelling. L'adjudication pour la partie construction a été réalisée séparément de celle du financement. Sur base des spécifications techniques du projet, des offres et des dossiers introduits, les négociations entreprises indépendamment avec les candidats du consortium de la construction d'une part, et avec les investisseurs d'autre part, ont conduit à choisir les partenaires susmentionnés.

La société Northern Diabolo NV, spécialement créée pour la réalisation de ce projet, est une entité privée responsable du design, de la construction et du financement du Diabolo. Les partenaires privés supportent donc les risques de construction (respect des coûts et des délais de construction convenus) et les risques liés à la demande (revenus). La Northern Diabolo NV mettra l'infrastructure à disposition d'Infrabel pendant 35 ans. Après cette période (en 2047), la Northern Diabolo NV cèdera la propriété de l'infrastructure à Infrabel.

Pendant cette période de 35 ans, la Northern Diabolo NV disposera de différentes sources de revenus (fixées par la loi du 30 avril 2007) qui lui permettront de couvrir ses frais: (1) un supplément à charge des voyageurs pour chaque trajet à destination ou au départ de la gare de Bruxelles-National-Aéroport (excepté les déplacements domicile-travail). Le montant de ce supplément s'élève actuellement à environ 3,8 euros par trajet et évoluera avec le niveau général des prix; (2) une contribution annuelle indexée d'Infrabel de 9 millions d'euros; (3) une contribution annuelle des opérateurs ferroviaires (0,5% des recettes tarifaires du "trafic intérieur de passagers").

En accord avec la Région flamande, la Northern Diabolo NV se porte garant tant pour les travaux de voies que pour les travaux de voiries. Les actuelles bretelles d'accès et de sortie d'autoroute à Machelen seront ainsi réaménagées par la Région flamande et un viaduc sera construit, au niveau de la Luchthavenlaan, entre le pont surplombant l'E19 et le site de Brucargo. En tant que sous-traitant du consortium de la construction, Infrabel exécutera les travaux de construction spécifiques à la technologie ferroviaire, et la Northern Diabolo NV chargera Infrabel de l'exécution des travaux d'entretien et de renouvellement de l'infrastructure Diabolo pendant 35 ans, et ce, pour le compte de la société privée.

Les travaux de voies comprennent entre autres, l'allongement de l'actuelle gare souterraine, la réalisation d'un tunnel souterrain (2 pertuis à voie unique de 1.070 m), le passage souterrain de la zone industrielle "Brucargo", les bifurcations souterraines vers l'autoroute E19 (embranchement passant sous l'échangeur autoroutier à Machelen), ainsi que les rampes d'accès à la berme centrale de l'E19 pour le raccordement à la ligne Schaerbeek–Malines.

Le consortium de la construction lancera fin octobre les travaux du Diabolo. Les travaux préparatoires à la construction de la nouvelle ligne Schaerbeek–Malines (ligne 25N) ont déjà commencé en juillet de cette année avec l'aménagement de la plateforme ferroviaire. Fin 2010, les travaux de génie civil du Diabolo et de la ligne 25N seront terminés, et les travaux de voies, de caténaires, et de signalisation pourront alors être réalisés en 2011. A partir de début 2012, les infrastructures ferroviaires du Diabolo et de la ligne Schaerbeek–Malines pourront alors être testées. Le Diabolo et la nouvelle ligne ferroviaire entre Schaerbeek et Malines sur la berme centrale de l'E19 seront mis en service en juin 2012.

Diabolo, des investissements pour une meilleure accessibilité de l'aéroport
L'investissement total pour le projet Diabolo s'élève à environ 540 millions d'euros. Infrabel investit environ 250 millions d'euros, via la dotation publique d'investissements, pour la réalisation de la ligne ferroviaire à ciel ouvert sur la berme centrale de l'E19. La construction de la ligne ferroviaire souterraine sera, quant à elle, réalisée et financée par le partenaire privé, via la Northern Diabolo NV, pour un montant d'environ 290 millions d'euros.

Le Diabolo est une nouvelle étape pour améliorer l'accessibilité de l'aéroport Brussels Airport par le rail, grâce au raccordement de celui-ci à l'axe ferroviaire nord Bruxelles–Malines-Anvers. Une première étape avait déjà été franchie grâce à la courbe de Nossegem qui relie, depuis le 11 décembre 2005, l'aéroport à l'axe ferroviaire est Bruxelles-Louvain-Limbourg-Liège. Grâce au Diabolo, la gare souterraine de l'aéroport sera directement reliée aux grands axes du réseau ferroviaire belge et à plusieurs grandes villes européennes (Amsterdam, Paris, Francfort).

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains

Modernisation de la ligne entre Gand et Bruges

Infrabel travaille sans relâche au dédoublement de la ligne Gand-Bruges (L.50A). Cependant, certains travaux ne peuvent être réalisés que moyennant une interruption du trafic ferroviaire sur la ligne.

Une nouvelle liaison pour l'aéroport de Bruxelles

En raccordant la gare de Bruxelles-National-Aéroport à la nouvelle ligne ferroviaire Schaerbeek-Malines, le projet Diabolo, une liaison ferroviaire souterraine sous l'aéroport, est un projet majeur pour la mobilité belge.

Le corridor Anvers-Bâle-Lyon, un axe stratégique

Le Corridor C Anvers/Bâle-Lyon, d'une longueur totale d'environ 1840 km, traverse la Belgique, le Grand-Duché de Luxembourg, la France et la Suisse. Le tracé de ce corridor est stratégique pour le transport fret puisqu'il relie Anvers, l'un des plus grands ports européens, à des pôles industriels.

Nouveau trafic entre Anvers et Perpignan

Infrabel va repeindre le pont du Germoir

Le pont du Germoir, situé à Ixelles sur le tracé de la ligne Bruxelles-Namur, sera repeint dans les prochains jours. Le changement de couleur de ce pont récemment rénové dans le cadre des travaux RER, fait suite aux demandes des riverains en faveur de couleurs plus neutres.

Infrabel sensibilise le public face aux PN

Construction d’un nouveau viaduc ferroviaire

Dès le mois d’avril 2007, Infrabel commencera la construction d’un nouveau viaduc entre la gare de Gand-Saint-Pierre et le Ringvaart, à l’ouest de la gare, ce qui fluidifiera l’entrée et la sortie des trains en direction de la côte et augmentera fortement la capacité de la ligne entre Gand et Bruges

SNCB : quatre voies entre Gand et Bruges

Infrabel, le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire belge, lancera début février une nouvelle phase importante des travaux de construction d’une 3e et d’une 4e voie sur la ligne 50A entre Gand et Bruges.

Pause
Le projet Web Trains est aujourd'hui en pause. L'intégralité du contenu reste toutefois accessible sur le site international et les versions locales
Veuillez nous excusez de la gêne occasionnée
"L'objectif est de disposer d'un système ferroviaire efficace au service des usagers et d'une politique de transport définie par la Nation, de redéfinir l'équilibre économique du système ferroviaire et d'ouvrir un nouvel acte de décentralisation des transports au niveau régional"
2,2 euros
Réseau Web Trains : LocoTrain Web Trains LocoTrain Web Trains via-train.com Web Trains Web Trains Web Trains Yellow Trains
© Copyright Web Trains 2018
Site et contenu protégés par le droit d'auteur et le Code de la Propriété Intellectuelle Française
Site horodaté et déposé auprès d'un huissier de justice
Toute reproduction engagera des poursuites judiciaires

Confidentialité - Conditions d'utilisation
Groupe Web Trains
Web Trains est un site internet du projet Web Trains : le projet, les sites, la rédaction et les informations légales

Web Trains dans le monde
Benelux - Deutschland - France - España - Italia - Suisse - United Kingdom - USA
 
   
© Thalys