Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

Electrification de la L24 jusqu'en Allemagne

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
17/12/2008 à 07 HEURES 06

Infrabel a inauguré l'électrification du dernier maillon de la ligne 24 entre Montzen et la frontière allemande, situé stratégiquement sur l'axe reliant l'Allemagne à la mer du Nord. L'électrification de bout en bout de cet axe marchandise essentiel va redonner un nouvel élan au trafic fret.

Articles liés INFRABEL

Ecrire un article

La ligne ferroviaire 24, reliant Visé à Aix-la-Chapelle ouest en passant par Montzen, est une ligne transfrontalière stratégique pour le trafic de marchandises puisqu'elle est le trait d'union entre l'Allemagne et les grands pôles économiques belges, tels les ports maritimes par exemple. Montzen est ainsi un noeud ferroviaire crucial pour le transport fret transfrontalier (le point frontière belge le plus fréquenté) comptabilisant le passage de près de 35 000 trains et de 12 millions de tonnes (net) par an.

L'électrification du dernier maillon (8 km) de la ligne 24 entre Montzen et la frontière allemande (jusqu'à la sortie du tunnel de Botzelaer), réalisée en étroite collaboration avec DB Netz et DB Energie, augmentera le potentiel et les performances du trafic de marchandises de et vers l'Allemagne. Ces avantages, dont bénéficieront directement tous les clients d'Infrabel, permettront également de soutenir la forte croissance attendue des ports belges et ainsi délester le trafic routier de marchandises.

Actuellement, environ 40% du trafic via Montzen est en provenance ou à destination des ports de Zeebruges et d'Anvers, deux pôles majeurs de l'économie belge. Toutes les prévisions convergent à la conclusion que les activités de ces deux ports vont connaître une croissance spectaculaire dans les années à venir, en majeure partie par la montée en puissance du trafic par containers. Par la complémentarité naturelle des modes de transports durables que sont le rail et l'eau, cette croissance des ports s'accompagnera d'un transfert modal des containers en faveur du rail. Ces perspectives permettent de croire que d'ici 2030, le trafic à la frontière belgo-allemande sera appelé à tripler de et vers ces deux ports, et à doubler toutes origines/destinations confondues.

Les besoins croissants de transport de marchandises par l'Allemagne seront absorbés d'une part, par l'amélioration continue des performances de l'axe via Montzen (grâce notamment à l'électrification complète de la ligne 24 mais également grâce à d'autres mesures futures d'accompagnement), et d'autre part, par la réouverture du Rhin d'Acier (négociations en cours entre la Belgique, l'Allemagne et les Pays-Bas). Le Rhin d'Acier est un axe fret pleinement complémentaire - et non concurrent - à l'axe via Montzen, puisqu'il est le tracé tout indiqué pour le trafic vers le nord de l'Allemagne (via les Pays-Bas) et qu'il permettra, par son relief plus favorable, de tracter des charges plus lourdes avec une seule locomotive.

Suite à la convention signée en avril 2007 par les différents acteurs de ce projet (Infrabel, DB Netz, DB Energie), les travaux d'électrification et de voies ont été lancés dès octobre 2007. La mise sous tension et les premiers tests s'opéraient un an plus tard (novembre 2008), pour permettre finalement la mise en service de la ligne électrifiée lors du changement d'horaire de ce 14 décembre 2008.

La particularité de ces travaux d'électrification transfrontaliers est que la frontière d'état entre la Belgique et l'Allemagne se situe dans le tunnel de Botzelaer (« Gemmenicher Tunnel » en Allemagne), tandis que la zone de transition pour le changement de système d'alimentation électrique, nécessaire entre les deux pays, est aménagée à l'extérieur du tunnel, sur le viaduc de Moresnet en territoire belge. Très concrètement, cela signifie que le tronçon de la ligne 24 entre Montzen et la zone de transition sur le viaduc de Moresnet est électrifié en courant continu 3 kV (système des lignes classiques belges) et que le tronçon entre cette zone de transition et Aix-la-Chapelle ouest est électrifié en courant alternatif 15 kV (système allemand).

L'électrification complète de la ligne 24 offre de nombreux atouts. En effet, la suppression du changement de locomotive (diesel↔électrique) obligatoire jusqu'à maintenant, permettra d'améliorer considérablement les temps de parcours (gain de temps d'environ 1h) et d'augmenter la vitesse commerciale sur l'axe de et vers l'Allemagne. Outre les intérêts environnementaux, l'utilisation de locomotives électriques permettra également de tracter des convois plus lourds (jusqu'à 1800 tonnes), augmentant ainsi la capacité et l'attractivité de cet axe.

Infrabel et DB Netz ont investi environ 6 millions et 1,5 million d'euros respectivement pour l'électrification de la ligne 24. Cet investissement modeste mais riche d'avantages est l'illustration parfaite de la stratégie d'Infrabel d‘investir là où c'est nécessaire, en adéquation avec les besoins de ses clients. Des travaux de voie ont également été réalisés par Infrabel de côté est de la gare de Montzen (simplification et renouvellement des voies et aiguillages) pour relever la vitesse autorisée des trains, travaux pour lesquels Infrabel a mobilisé un budget d'environ 3 millions d'euros.

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains

Nouvelle cabine de signalisation à Namur

Fin novembre, Infrabel a inauguré le nouveau Tableau de Contrôle Optique de la cabine de signalisation de Namur. L'installation de ce nouvel équipement de haute technologie est une étape franchie pour le programme de "concentration" des cabines de signalisation sur tout le réseau ferroviaire belge.

Le PPP pour la liaison du Liefkenshoek conclu

Infrabel a conclu mercredi dernier la dernière étape de la procédure du Partenariat Public-Privé concernant le projet de liaison ferroviaire du Liefkenshoek.

Infrabel investit au port de Bruxelles

Infrabel a lancé depuis 2007 les travaux de modernisation et d'extension de ses installations ferroviaires dans le port de Bruxelles, en collaboration avec la Région de Bruxelles-Capitale et les autorités du Port de Bruxelles.

Infrabel réalisera un écopont en forêt de Soignes

Infrabel a introduit une demande de permis pour la réalisation d'un écopont en Forêt de Soignes. Cette demande s'inscrit dans la droite ligne d'une étude de l'IBGE qui a démontré la nécessité d'aménagements au profit de la faune.

Plus de capacité pour la jonction Nord-Midi

La jonction Nord-Midi de Bruxelles, nœud crucial du réseau ferré belge reliant les gares de Bruxelles-Midi et de Bruxelles-Nord, est actuellement utilisée aux limites de sa capacité, particulièrement en heures de pointe.

Infrabel participe à Cargo Rail Express

Infrabel a été mandaté par son Conseil d'Administration pour participer au projet "Carex". Cargo Rail Express a pour ambition de desservir les principaux aéroports ouest-européens via des "TGV fret" (transport de produits à haute valeur ajoutée).

Moins de centre de décisions, plus de ponctualité

Infrabel a, en tant que gestionnaire du réseau ferroviaire, la responsabilité de coordonner le trafic ferroviaire. Pour mener à bien cette mission, depuis 2005, un programme de « concentration » des cabines de signalisation a été lancé au Luxembourg.

Infrabel modernise l'infrastructure au Luxembourg

Infrabel investit massivement au cœur du Luxembourg, afin de faire du rail une alternative de transport moderne, sécurisée, qui respecte les horaires et soit confortable. La modernisation de la ligne Luxembourg-Bruxelles est l'occasion d'importants travaux.

Infrabel enregistre une ponctualité en hausse

Entre avril et juin 2008, Infrabel a enregistré un taux de ponctualité global de 90,4 % sur le réseau belge, soit une légère hausse de 0,3 % par rapport au second trimestre 2007.

Etude sur la liaison de l'aéroport de Charleroi

L'étude commandée par Infrabel, le gestionnaire belge de l'infrastructure ferroviaire, relative au raccordement ferroviaire de l'aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud a livré ses résultats. Deux « scénarios » sont présentés dans cette étude et sont conditionnés à différents éléments.

De la prévention pour les matières dangereuses

Infrabel et Solvay s'associent pour collaborer en cas d'incidents lors du transport par rail de matières dangereuses. La convention signée entre les deux parties a pour objectif de réduire au maximum les conséquences tant humaines qu'environnementales ou matérielles d'un éventuel incident.

Infrabel investit dans un réseau de qualité

Infrabel a enregistré pour 2007 un résultat opérationnel de 68,8 millions d'euros contre 57,8 millions d'euros pour 2006 et un résultat global de 65,9 millions d'euros contre 40,1 millions d'euros pour 2006. Ces résultats reflètent une situation financière saine et sous contrôle pour Infrabel.

Nouvelle cabine de signalisation à Ottignies

Infrabel inaugure une nouvelle cabine de signalisation à Ottignies (première gare francophone) et continue ainsi son programme de « concentration » des cabines.

Nouvelle cabine de signalisation à Bruges

Infrabel poursuit ses efforts pour réaliser le projet de concentration des cabines de signalisation sur le réseau ferroviaire belge.

Infrabel fera rouler des trains à la force du vent

Infrabel a approuvé sa participation au projet d'installation d'un parc éolien le long de la Ligne à Grande Vitesse, à hauteur de Landen, Gingelom et Hannut.

Infrabel célèbre 10 ans de Ligne à Grande Vitesse

Infrabel célèbre aujourd'hui dix ans de Lignes à Grande Vitesse en Belgique. C'est en effet le 14 décembre 1997 que, pour la première fois, un train à grande vitesse parcourait l'entièreté de la branche Ouest, de la frontière française aux environs de Bruxelles.

La SNCB inaugure le Traffic Control

94 millions d'euros pour l'infrastructure belge

La Commission européenne a accordé à Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge, pour la période 2007-2013, des subsides à hauteur de 94 millions d'euros pour soutenir 5 projets majeurs pour la mobilité et le développement du rail en Europe.

Nouveau poste tout relais à Yves-Gomezée

Infrabel réalisera le week-end des 8 et 9 décembre l'installation d'un nouveau "poste tout relais" sur la ligne 132, à Yves-Gomezée. Ce poste de commande de signalisation et d'aiguillages permettra d'accroître la sécurité et la ponctualité du trafic sur cette ligne.

Pause
Le projet Web Trains est aujourd'hui en pause. L'intégralité du contenu reste toutefois accessible sur le site international et les versions locales
Veuillez nous excusez de la gêne occasionnée
Dans l'actualité récente

Infrabel s'inquiète de l'évolution du non-respect du code de la route aux PN

Hausse du nombre de franchissements de signaux sur le rail en 2014

Le budget d'Infrabel s'élève à 962 millions d'euros pour 2015

Mise en service du Liefkenshoek à Anvers

Infrabel enregistre un résultat positif en 2013

Infrabel enregistre une baisse de 30% des accidents aux passages à niveau

Infrabel souhaite réduire le nombre d'accidents aux passages à niveau d'Anvers

Le résultat d'Infrabel s'améliore en 2012

Infrabel équipe le corridor Bâle-Anvers en ETCS

Augmentation des accidents aux PN en Belgique

Dans l'actualité

Le résultat d'Infrabel s'améliore en 2012

Infrabel équipe le corridor Bâle-Anvers en ETCS

Infrabel équipe le réseau classique belge en ETCS

Augmentation des accidents aux PN en Belgique

Plus d'un milliard d'euros investis par Infrabel

Près de 4600 circulations quotidiennes en 2011

Infrabel équipe le réseau classique belge en ETCS

Alstom fournit à la SNCB des systèmes de sécurité

Encore trop d'accidents aux passages à niveau

Infrabel sensibilise le public face aux PN

751 vols de câbles en Belgique en 2011

La sécurité sur le réseau belge en hausse en 2011

Alstom fournit à la SNCB des systèmes de sécurité

Le tunnel de l'Escaut achevé à Anvers

Liège et Anvers inaugurées en septembre

Infrabel lance RailTime by Phone

Des panneaux solaires sur le toit d'un tunnel

Infrabel active son "Plan chaleur"

"L'objectif est de disposer d'un système ferroviaire efficace au service des usagers et d'une politique de transport définie par la Nation, de redéfinir l'équilibre économique du système ferroviaire et d'ouvrir un nouvel acte de décentralisation des transports au niveau régional"
2,2 euros
Réseau Web Trains : LocoTrain Web Trains LocoTrain Web Trains via-train.com Web Trains Web Trains Web Trains Yellow Trains
© Copyright Web Trains 2017
Site et contenu protégés par le droit d'auteur et le Code de la Propriété Intellectuelle Française
Site horodaté et déposé auprès d'un huissier de justice
Toute reproduction engagera des poursuites judiciaires

Confidentialité - Conditions d'utilisation
Groupe Web Trains
Web Trains est un site internet du projet Web Trains : le projet, les sites, la rédaction et les informations légales

Web Trains dans le monde
Benelux - Deutschland - France - España - Italia - Suisse - United Kingdom - USA
 
   
© SNCB