Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

A Düsseldorf, Kéolis se prépare à la concurrence

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
19/08/2009 à 07 HEURES 30

En Allemagne, Kéolis exploite le réseau EuroBahn et s'intègre dans les schémas de transports régionaux avec la Deutsche Bahn. Une situation qui pourrait bien se reproduire en France.

Articles liés KEOLIS

Ecrire un article

En Allemagne, le trafic régional est progressivement ouvert à la concurrence. Les autorités organisatrices, très décentralisées décident ou non de la possibilité de passer un appel d'offre pour un territoire donné. En 2008, 30% du marché régional est ainsi ouvert à la concurrence, et on estime à 2013 le passage à plus de 50% du marché régional ouvert à la concurrence.

Sous la marque Eurobahn, Kéolis exploite trois réseaux de Hanovre aux Pays-Bas. Ainsi, Kéolis exploite 831 kilomètres de voies pour 51 automotrices régionales : 7 automotrices Bombardier Talent et 11 autorails Alstom Limt sur le réseau diesel de Bielefeld, 25 autorails Stadler Flirt sur le réseau Hellwegnet (Hamm) et 18 autorails Stadler Flirt (14 à 5 caisses et 4 à 4 caisses) sur le réseau Maas-Rhein-Lippe, qui sera exploité dès le prochain changement d'horaires.

Les trains Kéolis transportent ainsi 20 millions de voyageurs par an sur des sillons partagés avec la DB et d'autres opérateurs. Les trains sont adaptés à une circulation à V160, en US et en UM sur des voies régionales RE et ICE.

En France, Kéolis se prépare à l'ouverture à la concurrence du trafic régional. Pour Mikaël Lemarchand, Directeur développement ferroviaire France chez Kéolis, « faire du ferroviaire permet de répondre et combler une lacune du fait du monopole de la SNCF ». En effet, dans les mobilités urbaines, Kéolis est présent à l'échelle des agglomérations (bus, tramways et métros) et des départements (cars), mais pas des régions qui ont la compétence du développement ferroviaire régional. Il s'agit ainsi de compléter le schéma de mobilité.

Il ne s'agit pas de concurrencer la SNCF. Selon Mikaël Lemarchand : « l'arrivée de Kéolis se fait dans le respect des opérateurs historiques et de ses corps de métiers ». Dans le cas allemand, bien que la DB n'ait remporté que 50% des appels d'offres et laissé 15% du marché à la concurrence, son activité DB Regio n'a pas souffert du fait d'un marché très dynamique, à l'instar du cas français avec une croissance du TER de +7% par an. Pour la DB, les bénéfices enregistrés par les trains régionaux sont passés de 50 millions à en 1996 à 850 millions en 2008.

L'objectif de Kéolis est de se positionner sur les mobilités régionales. Avec son expertise à l'échelle des transports urbains, l'entreprise espère se démarquer des autres candidats potentiels aux marchés régionaux.

La SNCF est plutôt considérée comme un atout pour Kéolis (filiale de la SNCF ainsi que de Axa Private Equity et la Caisse de dépôt et placement du Québec). En effet, pour Bruno Auger, Directeur ferroviaire chez Kéolis, « l'image de la SNCF est un avantage à l'international. Il s'agit de donner confiance aux autorités organisatrices, l'excellence française permet de gagner des marchés à l'étranger. »

Toutefois, il ne s'agit pas d'attendre l'ouverture de la poule aux œufs d'or. Pour Mikaël Lemarchand : « une ouverture de marché avec une baisse de 5 points de régularité et une augmentation des tarifs de 20% est une ouverture ratée ».

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains

Keolis lance un train régional à grande vitesse

Keolis et Go-Ahead ont lancé cette semaine, à petite échelle, le service commercial du train à grande vitesse régional entre Londres Saint-Pancras, Ebbsfleet et Ashford dans la région du Kent. Le service complet démarrera le 13 décembre prochain.

Kéolis remporte les tramways de Melbourne

KDR, société commune entre Keolis et le groupe australien Downer EDI, vient d'être nommé attributaire provisoire du réseau de tramways de Melbourne par l'Etat de Victoria. Keolis détient 51% du capital de KDR.

Keolis préqualifié à Melbourne

Kéolis renouvelé pour l'exploitation de Southern

Le Ministère des Transports britannique vient d'annoncer l'attribution de la franchise ferroviaire du sud londonien à Govia, filiale commune des groupes Keolis et Go-Ahead. Govia exploite déjà cette franchise sous le nom de Southern depuis 2001.

Keolis candidat au Métro de Porto

Keolis répond, sous la forme d'un consortium, à l'appel d'offres pour l'exploitation du métro de Porto au Portugal. D'une longueur de 58 km, ce réseau dessert 1,2 million d'habitants. Le contrat, d'une durée de 5 ans, démarrera en avril 2010.

Kéolis aimerait exploiter le métro du Grand Paris

Pour Keolis, leader mondial du métro automatique sans conducteur, le nouveau projet de transport du Grand Paris représente une formidable opportunité de mettre tout son savoir faire au service de l'exploitation de cette future ligne de métro automatique de 130 km.

A Bordeaux, Kéolis double Véolia et la DB

Suite à la décision de la Communauté Urbaine de Bordeaux hier matin, Keolis exploitera le réseau bordelais à partir du 1er mai 2009. Keolis, filiale de la SNCF va remplacer Véolia qui était aux commandes, et double la DB qui convoitait le marché.

Pause
Le projet Web Trains est aujourd'hui en pause. L'intégralité du contenu reste toutefois accessible sur le site international et les versions locales
Veuillez nous excusez de la gêne occasionnée
Dans l'actualité récente

La RATP réalise 5,257 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2014

La RATP maître d'ouvrage des travaux de prolongement de la ligne 14 à Orly

Alstom-Bombardier fourniront 10 RER supplémentaires pour la ligne A

Alstom remporte un marché de 217 trains pour la RATP et la SGP

Un premier investissement de 60 millions d'euros pour le prolongement du M11

RATP Dev inaugure la ligne de tramway de l'aéroport de Manchester

Dans l'actualité

Les lignes 4 et 14 du métro parisien fonctionneront toute la Nuite Blanche

Des perspectives ambitieuses pour le Groupe RATP

Le Grand Paris de la concertation

Le chiffre d'affaires du Groupe RATP atteint 2,7 milliards d'euros au premier semestre 2014

RATP Dev a mis en service son premier tramway aux Etats-Unis

La RATP modernise son réseau pendant l'été

Le prolongement de la ligne 11 à Rosny-Bois-Perrier déclaré d'utilité publique

Démarrage de la concertation pour le M11

Lancement des travaux du prolongement de la ligne 14

256 millions d'euros pour automatiser la ligne 4 du métro parisien

La RATP automatise la ligne 1

La RATP renforce ses liens historiques avec le métro de Mexico

Des perspectives prometteuses et ambitieuses pour le Groupe RATP

Des résultats annuels 2013 solides pour le groupe RATP

Des grands travaux sur le réseau RER dès l'été 2015

Travaux dans le RER parisien

Le STIF vote la mise en place du pilotage automatique pour le RER A

"L'objectif est de disposer d'un système ferroviaire efficace au service des usagers et d'une politique de transport définie par la Nation, de redéfinir l'équilibre économique du système ferroviaire et d'ouvrir un nouvel acte de décentralisation des transports au niveau régional"
2,2 euros
Réseau Web Trains : LocoTrain Web Trains LocoTrain Web Trains via-train.com Web Trains Web Trains Web Trains Yellow Trains
© Copyright Web Trains 2018
Site et contenu protégés par le droit d'auteur et le Code de la Propriété Intellectuelle Française
Site horodaté et déposé auprès d'un huissier de justice
Toute reproduction engagera des poursuites judiciaires

Confidentialité - Conditions d'utilisation
Groupe Web Trains
Web Trains est un site internet du projet Web Trains : le projet, les sites, la rédaction et les informations légales

Web Trains dans le monde
Benelux - Deutschland - France - España - Italia - Suisse - United Kingdom - USA
 
   
© Web Trains