Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

Libéralisation : qu'en sera-t-il en 2030 ?

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
21/08/2009 à 07 HEURES 10

Le trafic de marchandises est maintenant libéralisé. Comment vont se dérouler les expérimentations liées à l'ouverture du trafic voyageur européen et régional ?

Articles liés CONCURRENCE

Ecrire un article

Le trafic de marchandises est aujourd'hui entièrement libéralisé. Son ouverture en « open acess » a permis le développement de marchés ciblés en fonction des trafics, tandis que de grands groupes de logistiques se créent avec un pôle ferroviaire important. Ainsi, la Deutsche Bahn avec DB Schenker rivalise avec Fedex, UPS et DHL avec un CA proche de 20 milliards d'euros, tandis que SNCF/Géodis représente 1/3 de DB Schenker.

Pourtant, le FRET ferroviaire est en crise avec une importante baisse des volumes transportés. La crise économique n'est pas la seule responsable. Les CFF, pourtant précurseurs dans les politiques FRET contemporaines ont déjà émis le souhait de rechercher des partenaires pour éponger leurs pertes.

Dans quelle mesure le trafic ferroviaire de voyageurs sera-t-il ouvert à la concurrence ? En distinguant les échelles longues distances (trafics international et national) des courtes distances (trafics régional et métropolitain), on distingue deux logiques.

D'une part, se profile pour le trafic longue distance une ouverture en « open acess » du réseau ferroviaire européen. A l'instar des sillons aériens que le rail concurrence dans ce domaine précis, les sillons ferroviaires seront ouverts à la concurrence. Toutefois, la circulation de plusieurs matériels de différentes compagnies sur une même destination n'est pas encore envisagée.

En effet, peu de compagnies sont aujourd'hui prêtes à une concurrence frontale avec un autre opérateur, ne serait-ce pour une disponibilité de matériel roulant. Toutefois, il n'est pas anodin de noter que les rames Thalys rénovées, incluant la mise à niveau ERTMS pour circuler sur les futures LGV belges, seront prêtes juste à temps avant l'arrivée des rames Fyra du consortium belge et hollandais souhaitant concurrencer Thalys sur la ligne Bruxelles-Amsterdam. Les rames Fyra, au nombre de 18 (soit bien plus qu'une exploitation Bruxelles-Amsterdam), seront aptes à circuler dans toute l'Europe libéralisée.

Mais pour la DB, la situation semble à l'apaisement, le vice-Président de la Deutsche Bahn, Alexandre Kircher a annoncé : « l'entreprise doit à l'avenir plutôt miser sur la coopération plutôt sur la concurrence. C'est dans ces conditions que l'on peut encore espérer plus de report de trafic de la route vers le rail ». La coopération sur les rails existe déjà entre la DB et la SNCF avec Alléo pour le TGV Est Européen, et sera étendu sans aucun doute avec le TGV Rhin Rhône, la DB souhaitant faire circuler deux à trois A/R Lyon vers les métropoles allemandes via Strasbourg. Et quoiqu'en pense Jacques Attali, qui souhaite voire « fusionner la SNCF et la Deutsche Bahn » quitte à s'emmêler les pinceaux entre ICE, TGV, AGV, et à oublier les ententes existantes entre les deux compagnies, la coopération ferroviaire est déjà une réalité.

D'autre part, au niveau régional, l'ouverture à la concurrence du trafic voyageurs déjà effective dans plusieurs pays européens se traduit par des zones géographiques ciblées où les opérateurs sont mis en concurrence par appel d'offre, renouvelable ou non. C'est le cas en Allemagne, ou en Angleterre, où les concessions sont valables sur des temps très courts (4-5 ans) et où le turn-over entre opérateurs est très élevé.

Toutefois, bien que mis en concurrence, le trafic régional fait généralement l'objet d'une tarification commune, via une répartition des recettes billettiques en fonction des trafics. En Angleterre, ce n'est qu'en marge des réseaux géographiques des différents opérateurs privés que l'on observe ainsi une concurrence sur les rails. Mais cette concurrence reste donc transparente pour l'usager.

Une telle situation en France se traduirait par le développement de filiales de transports urbains telles que Kéolis ou Transdev/Véolia. La mise en concurrence du réseau, outre les aspects sociaux à prendre en compte, se traduirait alors par une mise en concurrence de l'opérabilité du réseau et de son expertise. Cette situation se traduirait par des délégations de service public, tout d'abord sur des lignes géographiquement isolées, ce sont d'ailleurs les dernières conclusions du rapport Haenel.

Détenus par des compagnies ferroviaires d'investissement (Rolling Stock Company) ou les pouvoirs publics, le train régional se transformerait ainsi en un produit financier dont l'opérabilité sera le critère de sélection, et le trafic la variable d'ajustement.

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains

Une question d'échelle pour l'ouverture du marché

A l'échelle régionale, l'ouverture du marché ferroviaire n'est pas encore fixée. Les opérateurs de mobilités urbaines sont prêts à concurrencer les trains TER de la SNCF, à l'instar des exemples allemands et anglais.

A Düsseldorf, Kéolis se prépare à la concurrence

En Allemagne, Kéolis exploite le réseau EuroBahn et s'intègre dans les schémas de transports régionaux avec la Deutsche Bahn. Une situation qui pourrait bien se reproduire en France.

Le CNO à l'heure de la concurrence

Le Centre National des Opérations est un outil opérationnel de l'infrastructure ferroviaire. Il permet le suivi global des trains et anticipe les situations de crise. A l'heure de la concurrence ferroviaire, les agents du CNO sont soumis à une nouvelle mission d'équité entre les opérateurs.

Le CNO veille sur le réseau SNCF

Le point sur l'ouverture à la concurrence

L'acte II de l'ouverture à la concurrence est en marche, avec la libéralisation progressive du trafic de voyageurs dès le changement d'horaire du 14 décembre 2009.

La concurrence vue par les professionnels

Premier Thalys PBKA rénové

Dans le cadre du programme de rénovation des Thalys, c'est au tour de l'Allemagne de voir un Thalys PBKA fraîchement rénové faire son entrée en gare. D'ici fin 2009, 10 rames seront dotées du nouveau design intérieur et extérieur.

Le Nouveau Thalys en détails

Rapprochement entre Veolia Transport et Transdev

La Caisse des Dépôts a décidé d'entrer en négociations privilégiées avec Veolia Environnement en vue d'un rapprochement entre Transdev et Veolia Transport. Ce projet de rapprochement doit permettre de créer une nouvelle entreprise qui constituera un leader mondial du transport public de voyageurs.

Transdev est prêt à concurrencer la SNCF

Le CNO veille sur le réseau SNCF

Avec 17 000 circulations quotidiennes, dont 12 500 trains de voyageurs, le CNO veille à la bonne circulation sur le réseau ferroviaire. Il anticipe la gestion des incidents, particulièrement en période de pointe et de grands départs.

Véolia intéressé par Transdev

Le groupe privé Véolia souhaiterait créer un leader mondial du secteur en rachetant la part de la RATP dans Transdev, filiale de la Caisse des Dépôts. Dans le même temps, la SNCF et sa filiale Kéolis sont aussi intéressées.

Transdev prêt à concurrencer la SNCF

Les détails de la collision ferroviaire SNCF-ECR

Un accrochage s'est produit cette nuit entre deux trains de marchandises, à Montmoreau entre Angoulême et Bordeaux. Après une journée très perturbée pour les TGV Paris-Bordeaux, la circulation a repris sur une voie à 13h puis sur l'autre voie à 18h10.

Trafic SNCF interrompu entre Angoulême et Bordeaux

La Deustche Bahn circulera-t-elle sous la Manche ?

Selon le Times, la Deutsche Bahn serait sur le point d'obtenir une autorisation pour faire circuler ses trains sous la Manche. Avec pour objectif de concurrencer directement l'Eurostar et la SNCF avec sa flotte d'ICE.

L'offre TGV redimensionnée dès 2010

Depuis l'ouverture de la LGV entre Bâle et Paris, l'offre TGV Lyria au départ de Berne via Neuchâtel est soumise à rude concurrence. L'un des allers-retours quotidiens est particulièrement touché. Dans ce contexte, la société Lyria a décidé de redimensionner son offre en supprimant une liaison.

Des TGV-Duplex pour la Suisse ?

Transdev est prêt à concurrencer la SNCF

François-Xavier Perin, Directeur Général Délégué du Groupe Transdev et Président d'EuRailCo estime être prêt à l'ouverture à la concurrence du transport régional de passagers, citant l'exemple allemand de la ligne MittelrheinBahn, exploitée par EuRailCo depuis décembre 2008.

Une année réussie pour Transdev, malgré la crise

Avec un chiffre d'affaire en hausse, Transdev, filliale de la Caisse des Dépôts souhaite se renforcer sur les marchés de transport collectif de voyageurs, en se positionnant dans un contexte de développement de l'intermodalité et d'ouverture à la concurrence du transport ferroviaire.

Le trafic Eurostar baisse légèrement au début 2009

Eurostar enregistre un chiffre d'affaires de 168,1 millions de livres sterling au premier trimestre 2009, soit une baisse de 5,8 % en comparaison avec l'année dernière sur la même période (Chiffre d'affaires de 178,5 millions en 2008).

La SNCF lance Gares et Connexions

Pour accompagner la croissance du trafic et le développement des transports publics et pour préparer l'ouverture à la concurrence prévue pour janvier 2010, la SNCF crée une nouvelle entité au sein de l'entreprise, chargée d'assurer l'exploitation et le développement des 3000 gares françaises.

Le bénéfice de la SNCF en forte baisse

La SNCF annoncerait un résultat 2008 en baisse de 50%, autour de 600 millions d'euros, contre 1,14 milliard en 2007. Pour David Azema, il s'agit pour la SNCF de "l'année la plus difficile qu'on ait connu".

Budget 2009 à très haut risque pour la SNCF

Eurotunnel verse ses premiers dividendes

Eurotunnel signe un excellente bilan 2008, avec 40 millions d'euros de bénéfice. Ce profit va permettre à Eurotunnel de verser ses premiers dividendes après des années de crise. Le bout du tunnel ?

Les nouvelles destinations IDTGV en 2009

En 2008, iDTGV représente 2,7% du trafic TGV et environ 7% de la croissance de l'année en volume, avec 3 millions de places iDTGV pour l'année. En 2009, la croissance des trafics iDTGV devrait se poursuivre grâce au lancement de deux nouvelles destinations : Lille-Nice et Paris-Toulouse.

IDTGV accélère la cadence

Pause
Le projet Web Trains est aujourd'hui en pause. L'intégralité du contenu reste toutefois accessible sur le site international et les versions locales
Veuillez nous excusez de la gêne occasionnée
Dans l'actualité récente

Pour ses 10 ans, iDTGV lance un abonnement illimité avec iDTGVMAX

A Düsseldorf, Kéolis se prépare à la concurrence

Le CNO à l'heure de la concurrence

Le point sur l'ouverture à la concurrence

Premier Thalys PBKA rénové

Rapprochement entre Veolia Transport et Transdev

Le CNO veille sur le réseau SNCF

Véolia intéressé par Transdev

Les détails de la collision ferroviaire SNCF-ECR

La Deustche Bahn circulera-t-elle sous la Manche ?

Dans l'actualité
"L'objectif est de disposer d'un système ferroviaire efficace au service des usagers et d'une politique de transport définie par la Nation, de redéfinir l'équilibre économique du système ferroviaire et d'ouvrir un nouvel acte de décentralisation des transports au niveau régional"
2,2 euros
Réseau Web Trains : LocoTrain Web Trains LocoTrain Web Trains via-train.com Web Trains Web Trains Web Trains Yellow Trains
© Copyright Web Trains 2018
Site et contenu protégés par le droit d'auteur et le Code de la Propriété Intellectuelle Française
Site horodaté et déposé auprès d'un huissier de justice
Toute reproduction engagera des poursuites judiciaires

Confidentialité - Conditions d'utilisation
Groupe Web Trains
Web Trains est un site internet du projet Web Trains : le projet, les sites, la rédaction et les informations légales

Web Trains dans le monde
Benelux - Deutschland - France - España - Italia - Suisse - United Kingdom - USA
 
   
© Alstom Transport