Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

Le TGV dans la chaîne de mobilité urbaine

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
19/03/2010 à 07 HEURES 38

Sous la barre des deux heures, la grande vitesse ferroviaire peut apparaître compétitive dans les trajets pendulaires des actifs. Une situation qui correspond aux régions métropolitaines, où les polarités urbaines sont de plus en plus éclatées.

Articles liés KEOLIS

Ecrire un article

Ainsi, pour Michel Bleitrach, Président de Keolis, « Keolis utilise l'expertise de la SNCF pour développer son approche de la grande vitesse, mais elle restera spécifique et limité à de la grande vitesse régionale entre des polarités entre grandes villes. » Dans le Kent, cette approche se traduit par le développement d'un réseau à grande vitesse métropolitain pour la franchise Southeastern, où les trains régionaux se rabattent vers les points multimodaux grande vitesse.

En France, l'introduction de la grande vitesse ferroviaire dans la chaîne de mobilité urbaine serait possible dans les régions métropolitaines où les flux pendulaires sont les plus importants. Dans la région Nord-Pas-de-Calais, Pays de Loire et l'Alsace, ces dernières étant les seules à disposer de trains régionaux circulant à 200 km/h, les TER 200.

Mais le développement de la grande vitesse régionale connaît aussi des facteurs limitants. Pour Michel Bleitrach, « le première obstacle, c'est l'investissement sur des voies de façon à permettre une circulation à grande vitesse au milieu d'autres circulations ». Pour Hubert de Mesnil, Président de Réseau Ferré de France, l'amélioration de l'opération doit s'effectuer en coopération entre les autorités organisatrices de transport, les gestionnaires et les transporteurs. « Comme les liaisons régionales sont maîtrisés par les régions, c'est au région de définir les choix politiques, et évidemment d'éviter la cannibalisation d'un mode par rapport à l'autre », ajoute le PDG de Keolis

La grande vitesse ferroviaire implique aussi des questions d'aménagement du territoire. Deux phénomènes se cumulent : étalement urbain et effet tunnel. Dans une logique de rabattement, l'effet tunnel lié à la grande vitesse peut être atténué par le développement d'un réseau de rabattement vers les polarités urbaines. En ce sens, la grande vitesse ferroviaire régionale apparaît comme un enjeu des politiques publiques afin de définir de manière prospective les polarités urbaines à développer.

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains

Une année 2009 très satisfaisante pour Keolis

Keolis, opérateur de transports publics, annonce un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros pour 2009, en hausse de 4,9%. Dans ce contexte, la filiale de la SNCF va affronter durant l'année 2010 le tandem Véolia/Transdev qui représente un CA supérieur à 8 milliards d'euros.

Rapprochement entre Veolia et Transdev

La grande vitesse régionale à l'assaut des villes

En Europe, les lignes à grande vitesse ne bénéficient pas au trafic régional. Avec la mise en service du réseau High Speed de Southeastern dans le Kent, Keolis offre de nouvelles perspectives de développement aux métropoles européennes.

Des trains régionaux à grande vitesse dans le Kent

Le mariage Keolis-Arriva sur la voie de garage

Keolis, « pure-player des transports publics » selon Michel Bleitrach, Président de Keolis, ne s'associera pas avec Arriva. La société britannique a confirmé les négociation avec la filiale de la SNCF, mais aucun accord n'a été atteint.

Keolis remporte le métro de Porto avec Arriva

La SNCF détient 56,7% du capital de Keolis

L'Autorité de la concurrence a autorisé l'opération de rapprochement de Keolis et d'EFFIA le 12 janvier 2010. EFFIA Services a été cédée à SNCF-Participations (holding de participations de la SNCF) par EFFIA SA le 1er février 2010.

Keolis lance ses trains régionaux en Allemagne

Keolis remporte le métro de Porto avec Arriva

Le consortium ViaPORTO, composé de Grupo Barraqueiro, Arriva, Keolis et Manvia, a remporté le contrat d'exploitation et de maintenance du métro de Porto pour un montant de 170 millions d'euros sur 5 ans. Keolis pose un premier pas dans le monde de l'Eurotram géré par Transdev.

Keolis a lancé le réseau Maas-Rhein-Lippe

Dimanche 13 décembre, Keolis a démarré l'exploitation, sous la marque Eurobahn, du réseau ferré régional Maas-Rhein-Lippe. Le réseau EuroBahn s'insère dans les schémas de transports régionaux entre les métropoles de la Ruhr.

A Düsseldorf, Kéolis se prépare à la concurrence

Des trains régionaux à grande vitesse dans le Kent

Southeastern, filiale de Go Ahead et Keolis (SNCF), exploite un réseau régional à grande vitesse dans la banlieue de Londres. Le nouveau service permet de relier le Kent à Londres à 225 km/h dans des rames Hitachi, une première européenne.

Keolis s'implante à Washington

Keolis vient d'être désigné opérateur du Virginia Railway Express. Il s'agit du premier contrat remporté par Keolis aux Etats-Unis.

Le chiffre d'affaire de Keolis en hausse de 4%

Le chiffre d'affaires du groupe Keolis au premier semestre 2009 atteint 1,7 milliard d'euros, en progression de 4% (+ 8,9% à taux de change constant) par rapport à la même période de 2008.

Keolis lance un train régional à grande vitesse

A Düsseldorf, Kéolis se prépare à la concurrence

En Allemagne, Kéolis exploite le réseau EuroBahn et s'intègre dans les schémas de transports régionaux avec la Deutsche Bahn. Une situation qui pourrait bien se reproduire en France.

Keolis lance un train régional à grande vitesse

Keolis et Go-Ahead ont lancé cette semaine, à petite échelle, le service commercial du train à grande vitesse régional entre Londres Saint-Pancras, Ebbsfleet et Ashford dans la région du Kent. Le service complet démarrera le 13 décembre prochain.

Kéolis remporte les tramways de Melbourne

KDR, société commune entre Keolis et le groupe australien Downer EDI, vient d'être nommé attributaire provisoire du réseau de tramways de Melbourne par l'Etat de Victoria. Keolis détient 51% du capital de KDR.

Keolis préqualifié à Melbourne

Kéolis renouvelé pour l'exploitation de Southern

Le Ministère des Transports britannique vient d'annoncer l'attribution de la franchise ferroviaire du sud londonien à Govia, filiale commune des groupes Keolis et Go-Ahead. Govia exploite déjà cette franchise sous le nom de Southern depuis 2001.

Keolis candidat au Métro de Porto

Keolis répond, sous la forme d'un consortium, à l'appel d'offres pour l'exploitation du métro de Porto au Portugal. D'une longueur de 58 km, ce réseau dessert 1,2 million d'habitants. Le contrat, d'une durée de 5 ans, démarrera en avril 2010.

Kéolis aimerait exploiter le métro du Grand Paris

Pour Keolis, leader mondial du métro automatique sans conducteur, le nouveau projet de transport du Grand Paris représente une formidable opportunité de mettre tout son savoir faire au service de l'exploitation de cette future ligne de métro automatique de 130 km.

A Bordeaux, Kéolis double Véolia et la DB

Suite à la décision de la Communauté Urbaine de Bordeaux hier matin, Keolis exploitera le réseau bordelais à partir du 1er mai 2009. Keolis, filiale de la SNCF va remplacer Véolia qui était aux commandes, et double la DB qui convoitait le marché.

Pause
Le projet Web Trains est aujourd'hui en pause. L'intégralité du contenu reste toutefois accessible sur le site international et les versions locales
Veuillez nous excusez de la gêne occasionnée
Dans l'actualité récente

Amélioration du résultat opérationnel de la SNCB en 2014

Plus de voyageurs et des trains plus ponctuels en Belgique

Plusieurs personnes ont été légèrement blessées dans une collission à Linkebeek

Alstom fournira sa solution de signalisation ERTMS de niveau 2 pour equiper 449 trains de la SNCB

Des fonctions de gestion de l'infrastructure unifiées en Belgique

Baisse spectaculaire du nombre de vols de câbles en Belgique

Un résultat positif de 110 millions d'euros pour le Groupe SNCB en 2013

Les chemins de fer belges recruteront 1.500 personnes en 2014

Augmentation du supplément Diabolo dès février 2014

Baisse importante du nombre de vols de câbles en Belgique

Dans l'actualité

Les chemins de fer belges recruteront 1.500 personnes en 2014

Augmentation du supplément Diabolo dès février 2014

Diabolo en service dès le 10 juin 2012

Baisse importante du nombre de vols de câbles en Belgique

Création d'un plan de sécurisation des voies

La SNCB lance un appel d'offres pour du matériel à double étage

La première rame Regio2N présentée par Bombardier

La SNCB Holding a absorbé la SNCB

La SNCB a atteint ses objectifs de généralisation du système de sécurité TBL1

Le nombre de voyageurs SNCB en augmentation durant le premier semestre 2013

La SNCB réclame des dommages et intérêts à AnsaldoBreda

Des trains Thalys PBKA et Eurostar e320 pour remplacer les Fyra

La SNCB et NS planifient l'extension de l'offre entre Bruxelles et Amsterdam

Une liaison Intercity remplacera les trains Fyra

La SNCB en route vers l'équilibre financier

L'offre touristique estivale de la SNCB disponible

Des trains Thalys PBKA et Eurostar e320 pour remplacer les Fyra

Eurostar commande 10 Velaro chez Siemens

La SNCB et les NS renoncent aux trains Fyra d'AnsaldoBreda

Une liaison Intercity remplacera les trains Fyra

"L'objectif est de disposer d'un système ferroviaire efficace au service des usagers et d'une politique de transport définie par la Nation, de redéfinir l'équilibre économique du système ferroviaire et d'ouvrir un nouvel acte de décentralisation des transports au niveau régional"
2,2 euros
Réseau Web Trains : LocoTrain Web Trains LocoTrain Web Trains via-train.com Web Trains Web Trains Web Trains Yellow Trains
© Copyright Web Trains 2017
Site et contenu protégés par le droit d'auteur et le Code de la Propriété Intellectuelle Française
Site horodaté et déposé auprès d'un huissier de justice
Toute reproduction engagera des poursuites judiciaires

Confidentialité - Conditions d'utilisation
Groupe Web Trains
Web Trains est un site internet du projet Web Trains : le projet, les sites, la rédaction et les informations légales

Web Trains dans le monde
Benelux - Deutschland - France - España - Italia - Suisse - United Kingdom - USA
 
   
© Web Trains