Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

Des véhicules rail-route pour le tunnel Soumagne

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
07/11/2007 à 08 HEURES 11

Pour assurer la sécurité en cas d'incident dans le tunnel de Soumagne sur la nouvelle LGV entre Liège et la frontière allemande, Infrabel a mis à disposition de l'Intercommunale d'Incendie de Liège et Environs et du Service d'Incendie de Herve deux autopompes «rail-route».

Articles liés INFRABEL

Ecrire un article

Ces 29 et 30 octobre, Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge, l'Intercommunale d'Incendie de Liège et Environs (IILE-SRI) et le Service d'Incendie de Herve (SRI Herve) ont mené des essais dans le tunnel de Soumagne avec les deux nouveaux véhicules "rail-route", destinés plus particulièrement aux interventions en cas d'incident sur la nouvelle Ligne à Grande Vitesse entre Liège et la frontière allemande.

Ces autopompes "rail-route" de haute technologie , circulent tant sur la route (via les pneus du camion) que sur les rails (via des roues métalliques), et peuvent donc intervenir directement au cœur du tunnel. Ces véhicules possèdent notamment une alimentation autonome et régulée de l'air du moteur, pour garantir une réserve d'air pour l'équipe d'intervention mais également pour éviter la diminution de puissance survenant lorsque la concentration d'oxygène dans l'air se raréfie (en cas de fumées par exemple).

Les essais réalisés ces 29 et 30 octobre ont pour principal objectif de tester l'opération délicate de la mise à rail (passage de la route au rail) de ces véhicules, ainsi que leurs évolutions dans le tunnel et ce, avec une rame de lorries chargés de matériel d'intervention.

Un véhicule "8x8" multilift, chargé notamment de matériel de désincarcération lourde, a également été mis à disposition du SRI de Liège depuis juin dernier. Ce véhicule de type tout-terrain, muni d'une grue d'une portée de 24m, permet ainsi d'atteindre les voies ferrées depuis les ouvrages d'art (ponts…) ou d'autres voiries adjacentes au domaine ferroviaire afin d'acheminer le matériel complémentaire vers le lieu d'intervention.

Infrabel a dégagé un important budget de 3 millions d'euros pour la fourniture de ces 3 nouveaux véhicules spécifiques et de haute technologie. Leur utilisation pourra être étendue aux autres installations ferroviaires sur les zones d'action de l'IILE-SRI et du SRI de Herve mais également vers d'autres lieux ferroviaires en cas d'incident.

Parce que la sécurité demeure sa priorité absolue, Infrabel a mis en place de nombreux et importants dispositifs de sécurité dans le tunnel de Soumagne, le plus long tunnel ferroviaire de Belgique (6.53km). Ainsi, des pistes de circulation de part et d'autre et sur toute la longueur du tunnel facilitent le sauvetage et l'évacuation des personnes. Des niches techniques installées tous les 100m de chaque côté du tunnel offrent notamment une alimentation électrique, un poste d'appel téléphonique, et une bouche d'incendie. Une station de pompage, munie d'un réservoir de 500 m3, assure la circulation et l'approvisionnement permanent de ces bouches incendie.

Les moyens de communication dans le tunnel ont également été multipliés : GSM-R (réseau de communication numérique spécifique aux chemins de fer), réseau ASTRID, bornes fixes…

Par ailleurs, une étude approfondie menée en étroite collaboration avec les Services Publics de lutte contre l'incendie ainsi qu'avec les instances provinciales et communales a conduit à renforcer encore la sécurité dans le tunnel de Soumagne par diverses mesures : 2 sorties supplémentaires (Bay Bonnet et Bouny) ont été aménagées aux 1/3 et 2/3 du tunnel pour permettre des interventions rapides en cas d'urgence et plus spécialement pour l'évacuation des personnes. Un système de ventilation forcée (10 boosters) permettant d'évacuer efficacement les fumées a également été mis en place.

La nouvelle Ligne à Grande vitesse entre Chênée et la frontière allemande, dont 36 km sont en site propre, constitue le dernier maillon du réseau à grande vitesse en Belgique. Les trains à grande vitesse pourront à terme rouler sur ce tronçon vers l'Allemagne à une vitesse maximale de 260 km/h, et réduire ainsi les temps de parcours transfrontaliers de manière considérable.

Des tests à haute vitesse visant à contrôler l'infrastructure ferroviaire (voies, aiguillages, caténaires, couverture GSM-R, …) ont été menés avec succès par Infrabel et TUC RAIL (filiale d'Infrabel) durant les trois premières semaines d'octobre. Infrabel a investi au total 830 millions d'euros pour cette Ligne à Grande Vitesse avec des exigences fortes en matière de sécurité et d'intégration dans l'environnement.

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains


Fatal error: Uncaught TypeError: implode(): Argument #2 ($array) must be of type ?array, bool given in /homepages/3/d203503517/htdocs/webtrains.net/actualites.php:122 Stack trace: #0 /homepages/3/d203503517/htdocs/webtrains.net/actualites.php(122): implode('', false) #1 {main} thrown in /homepages/3/d203503517/htdocs/webtrains.net/actualites.php on line 122